L’inventeur du vaccin pour plantes se développe en Bretagne

Article paru le 21/01/2012 dans Ouest France

Goëmar, à Saint-Malo, fabrique des solutions à base d’algues pour les végétaux. La société veut tripler son chiffre d’affaires en se développant au Brésil et en Asie.

Produire plus propre

Goëmar veut produire plus et mieux. Ses recherches sont concentrées sur des solutions pulvérisables et non toxiques pour la nature, à base d’algues. En 40 ans, elle a développé deux technologies exclusives. Les physio activateurs qui boostent le métabolisme de la plante pour se nourrir et se reproduire. Ces produits s’appliquent aux vignes, céréales, maïs, légumes, arbres fruitiers… La deuxième, Natural protect, stimule naturellement les défenses des végétaux. Goëmar est ainsi l’inventeur et le leader des vaccins pour les plantes. « Ils augmentent leur résistance pour éviter qu’un parasite ne s’y installe », explique Paul Héry, le directeur marketing.

Nouveaux actionnaires

En 2010, l’entreprise familiale, basée à Saint-Malo depuis 40 ans, cède son capital à BeCapital. Ce fonds d’investissement luxembourgeois s’intéresse aux entreprises innovantes dans les technologies vertes à forte plus-value. Les actionnaires ne souhaitent donc qu’une chose : que la société s’agrandisse. Désormais majoritaire à 56 %, BeCapital s’est allié à Pechel Industries, une société française de gestion (44 %). « L’objectif est d’atteindre les 40 à 50 millions d’euros de chiffre d’affaires dans cinq ans », annonce Pierre Lefebvre, le directeur général qui laissera sa place, le 15 février, à Jean-Pierre Princen, en provenance du groupe de chimie DuPont de Nemours.

Usine toute neuve

Avec ces nouveaux investisseurs, Goëmar a bâti une nouvelle usine sur la technopole, en bordure de Saint-Malo, pour quatre millions d’euros. Tout est prévu pour un futur agrandissement : terrain, cuves de stockage… Le service recherche et développement, hébergé à Saint-Pol-de-Léon, chez BBV (Bretagne biologie végétale), sera rapatrié à Saint-Malo. Investissement : 1,5 million d’euros.

Des innovations permanentes

10 % du chiffre d’affaires sont consacrés à la recherche et 15 % du personnel (sur soixante-dix salariés en France, dix à l’étranger) y travaillent. « L’innovation est au coeur de la stratégie de développement de Goëmar », souligne Paul Héry. La société possède une station expérimentale en Anjou, travaille avec le CNRS, l’Inra, des universités françaises et étrangères. Des dix brevets déposés découlent 91 applications. La difficulté est d’obtenir les homologations. « Il faut environ cinq ans pour en obtenir une. » Mais chacune d’entre elles est synonyme de nouveaux marchés. Goëmar attend une vingtaine de réponses.

Au Brésil et en Asie

Goëmar réalise plus de la moitié de son chiffre d’affaires (17,5 millions d’euros en 2011) à l’étranger. Ses produits sont distribués auprès des agriculteurs dans quarante-cinq pays. La société possède également une filiale aux États-Unis, en Géorgie, et une autre en Italie. Elle vise maintenant le Brésil et le Vietnam ou l’Indonésie.

Si les agriculteurs du monde entier utilisent de moins en moins de pesticides, Goëmar peut miser sur un avenir radieux…

Lire aussi :  Un vaccin bio pour les plantes

L’agriculture raisonnable passe aussi par la mer

A propos Nathalie Piriou-Deslandes

Bonjour à tous, Ingénieur chimiste, depuis plus de 20 ans, dans diverses industries, je souhaite aujourd'hui, au travers de ce blog, partager mes sujets de prédilection ou simplement des idées nouvelles qui s'offrent à nous pour ouvrir des voies enthousiastes vers un avenir enfin plus ouvert à tous. Tant du point de vue de l'innovation technologique que de l'instauration de modes de management beaucoup plus participatifs, j'essaye de collecter ici des articles, des sites, des blogs de tous ces acteurs du changement qui montrent qu'il est possible de penser autrement et positivement notre monde de demain. Bienvenue sur ce blog. Merci de vous y attarder avec intérêt, je l'espère, et de me faire part de vos commentaires ... Hello everybody, For more than 20 years, I exercise my job of chemical engineer in different industries. And today, through this blog, I wish simply to share my favorite topics or new ideas which come to light and can open enthusiastic pathways towards a future finally more fruitful for all. Both from the point of view of the technological innovation and implementation of more participative models of management, I try to collect here articles, sites, blogs of all these actors of the Change who show us that it is really possible to think differently and mostly positively our tomorrow world. Welcome to this blog. Thank you for passing by there with interest, (I hope), and don’t hesitate to pass on me any reactions and/or any questions …
Galerie | Cet article, publié dans Acteurs du changement, Développement Durable, Innovation, Procédés d'extraction, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s